Avec Ignace, devenons pèlerin de l’Amour de Dieu

Jr 20, 7-11a.13/Ps 1, 1-16/Eph 3, 14-21/Jn 1, 35-39

Ignace de LoyolaAujourd’hui, nous louons le Seigneur pour son serviteur Ignace de Loyola. ll y a 10 jours, la liturgie nous amenait à méditer l’Évangile de Marthe et Marie comme pour mieux entrer dans un chemin de contemplation. Ignace de Loyola fit de cette contemplation dans l’action une règle de vie aussi spirituelle que temporelle. Ceci afin que tout puisse concourir à trouver, à discerner là où le Seigneur nous veut libre pour mieux servir et aimer. C’est un appel à nous mettre à l’écoute de la vie qui sourd en chacun de nous. Il nous revient, aidé de la grâce, de nous placer dans une dynamique de recherche de sens et de vérité. L’Amour de Dieu pour chacun et chacune d’entre nous doit pouvoir nous entraîner dans ce chemin de confiance.

Séduction

Ceux et celles qui cheminent avec la spiritualité d’Ignace de Loyola, se sont laissés entraîner à placer, dans leur vie, un espace pour Dieu. Un lieu où il vient demeurer, où il est accueilli pour devenir comme le gouvernail de cette vie. Cette hospitalité volontaire de l’Amour de Dieu est la conséquence d’une rencontre fulgurante. C’est le sens de la première lecture. Le prophète Jérémie nous parle de Dieu en termes de séduction. Non celle du serpent dans la Genèse mais celle du Cantique des Cantiques. Dieu nous séduit comme des fiancés se sont séduits l’un, l’autre. Il s’agit d’un témoignage que Dieu nous invite à porter. Avoir été séduit par Dieu prend toute notre personne et nous conduit, à notre tour à nous offrir à Dieu et donc aux femmes et aux hommes de ce temps.

Service

Cette réponse, en toute liberté, doit nous conduire à chercher la manière la plus juste de servir davantage nos frères et sœurs dans le service de Dieu. Comment, également, ne pas faire le lien avec le Principe et Fondement, porche des Exercices. Cet appel consiste à « servir, louer et respecter Dieu notre Seigneur ». Il s’agit davantage d’une manière d’être que de faire. Nous devons y voir une invitation de notre Seigneur à devenir sa ressemblance, à pouvoir – la grâce aidant – être animé de ses mêmes sentiments, de ce même Amour qui doit nous conduire à « être Heureux ».

Amour

Ce mot est le premier du psaume de la messe en l’honneur d’Ignace de Loyola. « Heureux » celui qui est enraciné dans l’Amour de Dieu. « Heureux » celui qui compte d’abord sur la force de Dieu avant de compter sur ses propres forces et autres capacités. Compter sur Dieu n’est pas ne rien faire et attendre tout de lui mais œuvrer du mieux possible pour agir comme Dieu le ferait.

Gloire

En fait, nous sommes appelés à rechercher la manière la plus juste de manifester la gloire de Dieu. C’est un bon rempart à notre orgueil, à notre volonté de puissance. Ils sont trop souvent tapis dans l’ombre, toujours prêts à sortir. L’Ennemi de la nature humaine aime bien nous souffler que nous pourrions conquérir le monde et devenir puissant. Mais, avec Ignace, nous sommes invités à nous souvenir qu’il nous est demandé de rallier l’Étendard du Christ. Là est la source du vrai bonheur.

Fraternité

Avec le Christ que nous devons mener le juste combat là où nous sommes comme nous sommes. Notre seul but : que la fraternité soit première dans notre monde. Nous n’en tirons sans doute que la gloire du devoir accompli.  Mais nous demeurerons enracinés et établis dans l’amour de Dieu, comme nous y invite Paul dans la seconde lecture. C’est également ce que les disciples de Jean-Baptiste ont vécu

En ce jour où nous célébrons l’œuvre du Christ en la personne d’Ignace de Loyola, suivons son enseignement. Rendons grâce pour ses fils et filles qui nous invitent à servir l’Éternel Seigneur de toute chose en tous temps, en tous lieux. Demandons au Seigneur la grâce, comme nous le propose la prière après la communion de cette messe « d’être envoyé parmi les croyants et les non-croyants afin que nourris du pain de vie, nous annoncions les richesses de son amour ».

2 réflexions sur « Avec Ignace, devenons pèlerin de l’Amour de Dieu »

Les commentaires sont fermés.