Rejoindre la joie de Dieu

Nous entrons ce dimanche dans le dernier du temps ordinaire. Dimanche prochain sera le dernier de l’année liturgique et nous célébrerons le Christ-Roi de l’Univers. Aujourd’hui l’Église nous donne des textes qui nous parlent des derniers jours du temps et nous demande d’être vigilants à contempler pour discerner les signes des temps. Les apocalypses, ce qui veut dire, révélation, Continuer la lecture de « Rejoindre la joie de Dieu »

Donner pour recevoir davantage

Il y a cent ans, prenait fin la première guerre mondiale. Cette guerre qui a tué toute une génération de jeunes hommes a laissé tout autant de veuves, jeunes avec des enfants. Nous pouvons sans mal imaginer leurs tristesses, leurs angoisses, leurs peines mais aussi leurs interrogations devant l’avenir. Comment ne pas désespérer, baisser les bras alors. Continuer la lecture de « Donner pour recevoir davantage »

Prendre le chemin du plus grand amour

L’Évangile qui nous est proposé ce dimanche tombe bien à propos. Il trouve sa place entre la fête des tous les saints, celle des fidèles défunts, célébrées ces derniers jours et dimanche prochain, 11 novembre, où nous ferons mémoire de la fin de la première guerre mondiale. Dans cette Parole de Dieu nous entendons le dialogue entre un scribe, connaisseur de la loi et Jésus. Cet échange prend la suite Continuer la lecture de « Prendre le chemin du plus grand amour »

Demander la grâce de la rencontre

Étonnant que ce récit que nous connaissons bien de l’aveugle Bartimée. Tournons d’abord notre regard sur Jésus. Il ne fait rien de particulier, il ne prononce pas de paroles, les disciples et la foule non plus. Pourtant, l’aveugle sait que c’est Jésus. Tout les oppose dans cette scène d’Évangile. L’un est en mouvement, l’autre est assis en mendiant. Chacun semble cantonné à son rôle. Jésus passe de lieux en lieux, annonçant la Bonne Nouvelle du Salut, l’aveugle tâche de subsister, tant bien que mal, en recevant ses subsides de la générosité des autres. Rien d’original ici, nos villes sont emplies de ces mendiants qui tendent leurs sébiles. Laissons-nous saisir cependant par la réaction de Bartimée lorsqu’il entend que Jésus arrive, il crie. Continuer la lecture de « Demander la grâce de la rencontre »

Missionnaires au cœur de nos vies

L’épître aux hébreux que nous avons écouté dans la seconde lecture des textes de ce dimanche nous encourage à « tenir ferme l’affirmation de notre foi ». Tenir bon dans cette foi que nous professons jour après jour n’est pas chose évidente. Cela ne l’a jamais été, ne nous leurrons pas. La foi est avant tout, comme le dit son étymologie, une histoire de confiance. Confiance en ce Dieu qui choisit de faire confiance en la nature humaine. Confiance en ce Dieu qui est proche de nous et ne cesse de nous accorder sa tendre miséricorde. Cette miséricorde n’est pas de la condescendance qu’un suzerain consentirait à donner à l’un de ses vassaux. Continuer la lecture de « Missionnaires au cœur de nos vies »

La joie de suivre le Christ est possible

Ce dimanche, la liturgie nous donne de réfléchir au sens des choses, au sens de notre engagement à la suite du Christ. Sommes-nous des chrétiens par choix, par foi, par tradition ou par loi ?Qu’est-ce qui fait notre essentiel dans notre quotidien de croyants ? Ce sont ces questions qui sont au cœur des lectures de ce dimanche. Nous sommes invités à prendre le temps de contempler le Christ, dans son agir pour faire le tri dans ce qui habite notre cœur. Nous y trouverons la direction pour continuer la route de notre vie dans la cohérence. Continuer la lecture de « La joie de suivre le Christ est possible »

Serviteurs de la joie de Dieu

« Il n’est pas bon que l’homme soit seul ». Ces mots de Dieu au tout début de la première lecture nous placent au cœur du projet de Dieu. Son désir est de créer le bon pour nous. Cette création doit nous servir à servir. Dieu crée de la communion en unissant l’homme et la femme et leur permet ainsi d’être actifs au cœur de ce monde. Pour que cette action puise porter du fruit il nous faut veiller à être profondément unis entre nous mais aussi nous avec Dieu. Cette recherche d’unité est une urgence pastorale Continuer la lecture de « Serviteurs de la joie de Dieu »