Heureux Carême

Cendres

Nous entrons aujourd’hui, mercredi des Cendres, dans le temps du Carême. Nous débutons ainsi notre marche vers la splendeur de la joie de Pâques. Ce temps liturgique n’est pas un temps triste et austère. Il est un temps que nous offre l’Église pour mieux rencontrer l’amour du Seigneur. Continuer la lecture de « Heureux Carême »

Vivons le carême 2019 avec P. Arrupe

Pedro Arrupe, sj
Pedro Arrupe, sj

Pedro Arrupe est un jésuite né en 1907 à Bilbao. En 1965, il est élu 28ème préposé général de la Compagnie de Jésus. Il meurt le 5 février 1991 après 10 années de maladie suite à une trombone cérébrale. Cet homme passe pour être celui qui a donné un nouvel élan aux jésuites. C’est également une personne fortement liée au Coeur de Jésus. Ces écrits manifestent une passion pour la relation humaine, pour la mission et la force de la grâce. Depuis le 5 février dernier, la phase diocésaine du procès en béatification est ouverte.

Durant le temps du carême, je relayerai sur cette page la proposition du Réseau Mondial de Prière du Pape , faite sur sa page Facebook et son compte Twitter, pour inviter à connaître davantage Pedro Arrupe, sj. Chaque jour, la photo de la semaine sera illustrée par une citation de ce jésuite.

Que le Seigneur soit attentif à l’intercession de Pedro Arrupe, sj et ainsi incite l’Église à la reconnaître bienheureux et saint.

Petite prière pour vivre le temps de Noël

Éternel Seigneur de toutes choses,
A Noël, tu donnes à ton fils de rejoindre notre humanité
Et tu nous proposes de prendre part à sa divinité
En prenant derrière lui le chemin de la Croix pour ta plus grande gloire.
Donne-nous en contemplant ton Fils
Dans l’humilité et la pauvreté de la crèche
D’être davantage ardant à servir nos frères et sœurs pour te servir,
Toi, le Père qui, en ton Fils, s’est fait Le Serviteur de chacun.
A l’exemple de Marie et de Joseph,
Apprenons-nous à être à l’écoute des signes des temps,
A entendre ce que l’Esprit veut nous dire pour aujourd’hui
A traverser ce qui nous bouleverse, nous étonne ou nous blesse
Nous nous confions à ta douce miséricorde
Et nous te demandons de nous donner la grâce,
D’être pleinement attentif à ce « seul cri de joie » des guetteurs
Qui nous dit ton désir de nous engendrer jour après jour.