Consentir à vivre de la Paix de Dieu

Consentir à vivre de la Paix de Dieu
Consentir à vivre de la Paix de Dieu

Noël arrive, il est à notre porte comme Marie est aux portes de la maison d’Élisabeth. La proximité de Dieu vient se dire dans les textes de ce dimanche. Ils nous situent dans la prolongation de la joie de dimanche dernier. Par l’annonce de la naissance de son Fils, Dieu veut nous redire la joie qu’il exprime pour sa création. Cette joie est le don gratuit de son amour qu’il ne cesse de nous offrir et pourtant offert une fois pour toutes, par sa mort et sa résurrection. Dieu à Noël et chaque jour du temps ne vient pas nous demander des sacrifices pour lui plaire, comme s’il fallait chercher à le séduire. Ce qui lui importe c’est que nous puissions entrer dans la dynamique du plus grand amour, celle du service des femmes et des hommes de ce temps.

Service

Le service auquel nous sommes appelés sera sans nul doute utile à la croissance du Bien Commun mais sera surtout un service qui apportera la Paix. Cette Paix de Dieu qui vient dans la naissance de son Fils. Paradoxalement, lors de sa venue – et encore maintenant – la Paix ne s’est pas installée dans le monde. Les peuples continuent de se battre plus ou moins pacifiquement. Alors où est Dieu ? Comment sa toute puissance peut-elle laisser s’installer le chaos, permettre des meurtres et autres crimes ? Cette question de la violence a de quoi nous faire douter de la présence de Dieu en notre monde. En réponse à cette question, regardons Élisabeth en conversation avec Marie. Elle exprime la joie de la foi de Marie. Elle est celle qui a « cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dîtes de la part du Seigneur ».

Paix

Croire en la Parole de Dieu qui nous invite à pacifier notre cœur, notre monde est notre défi quotidien. Si nous croyons davantage en la force de Dieu, si nous l’accueillerons comme Marie, nous aurons alors davantage de force pour bâtir la paix. Nous pourrons ainsi vivre de la force de Dieu que nous donne dans son Eucharistie. La Paix commence par nous, par des petits gestes quotidiens de réconciliation personnelle et communautaire. Il nous faut apprendre à communier à la Joie de l’autre, à se réjouir de son bonheur pour pouvoir accueillir le Christ dans nos vies.

Appel

Nous devons apprendre de Lui, par une intime et intense contemplation de Sa Parole, qu’il vient changer nos cœurs si et seulement si nous y consentons. Pour cela, pourquoi ne dirions nous pas au Seigneur, jour après jour, comme il est dit dans l’épître aux Hébreux : « Me voici, je viens faire ta volonté ». Cet acte d’offrande nous donnera de nous rendre davantage disponibles intérieurement à la présence agissante du Christ. Ce n’est pas une formule magique à la Mary Poppins mais un appel intérieur à se disposer à devenir par nos vies ressemblance du Christ.

Miséricorde

Nous pouvons nous arrêter à la conscience de notre indignité, de notre manque d’amour, de volonté, de telle ou telle rugosité de caractère et ainsi nous échapper à cet appel. L’ennemi de la nature humaine se délecte de ces « bonnes raisons » de ne rien faire, de ne pas essayer de vivre dans et de la Paix qui nous vient de Dieu. Dieu, en revanche, lui attend, les bras grands ouverts de Père prodigue. Il attend que nous soyons prêts à accueillir, telle Élisabeth avec Marie, ses paroles de bénédiction. Ces paroles qui nous mettent en route et en joie, nous font saisir que nous ne décevrons jamais Dieu. Sa miséricorde surpasse toutes nos pauvretés et en même temps nous appelle à les dépasser pour vivre de Sa Vie.

En ces quelques jours qui nous séparent de la célébration de Noël, demandons à Dieu de nous aider à accueillir son Fils en notre vie. Confions-nous à la puissance du Saint Esprit pour qu’il nous aide à élargir l’espace de notre tente, à faire une place à Celui qui vient dans et par nos vies pour transformer le monde. Laissons sa force de Paix nous habiter et nous réjouir. Même si, comme Élisabeth, nous nous interrogeons sur le fait qu’il vienne jusqu’à nous, sachons lui rendre grâce pour sa visite qui nous apporte la Paix pour la porter au monde.