Vivre de la tendresse du Ressuscité

Temps de lecture : 4 minutes

Vivre de la tendresse du RessuscitéExultons de joie tous ensemble ce soir. Réjouissons-nous, soyons dans l’allégresse. « Ils sont finis les jours de la Passion », le Christ est Ressuscité, il est vraiment ressuscité, Alleluia, Alleluia ! Il vient nous combler de sa tendresse. Que nos cœurs se revête de joie, de cette assurance pascale que la lumière prend définitivement le pas sur les ténèbres, que la mort est vaincue, que l’Espérance est victorieuse. Cet enthousiasme, ce dynamisme, cette joie, qui nous habitent en cette vigile pascale, ne doivent pas être ternis par l’actualité grave que notre monde traverse. Nous portons tous les malades, tous les soignants, tous ceux et toutes celles qui sont endormis dans l’attente de la Résurrection, les familles endeuillées ou inquiètes, dans notre prière. Que la lumière pascale les éclaire et les entoure dans l’Espérance du Christ.

Grâce

En célébrant à distance cette vigile pascale, nous prenons conscience que la grâce du Christ est abondante. Il nous donne de tenir fermement dans la foi par sa fidélité. Il accompagne ceux qui mettent sa confiance en Lui depuis les origines. C’est ce chemin d’Alliance dont nous faisons mémoire ce soir dans les lectures de la liturgie. Dieu est présent dans l’histoire des Hommes malgré leurs infidélités, leurs incompréhensions, voire leurs entêtements.

Liberté

Sa tendresse est plus forte que toutes nos révoltes, toutes nos volontés de toute-puissance. Sa proximité nous précède et en même temps nous devance, telle cette nuée qui éclaire le Peuple d’Israël lors de l’Exode pour le guider vers la Terre Promise. Il demeure toutefois que notre liberté demeure première, Dieu ne force pas nos barrières, ne nous oblige pas à le suivre, à le reconnaître comme « celui qui nous relève ». Mais la force de la résurrection est pour tous, croyants ou non.

Amour

Son Amour est présent au cœur du monde pour nous aider à demeurer dans la justice, dans la justesse de nos relations. La stabilité de l’Amour de Dieu nous permet de tenir le bon cap dans un monde en perpétuel mouvement. Si nous fondons notre vie sur cet Amour, cette intime et profonde conviction que rien ne pourra nous en séparer, nous marchons avec assurance. Ce soir, où nous fêtons la Résurrection, Dieu nous manifeste admirablement son Amour. Elle est l’accomplissement de notre pleine et totale humanisation.

Plénitude

Dieu donne à son Fils la plénitude du souffle de vie lors de la Résurrection. Il nous révèle son désir d’unifier la Terre par son Amour . Le Seigneur nous demande de le répandre par nos vies, par nos mains. Il nous appelle à être ceux qui font de l’eau et du sang qui sortaient du cœur du Crucifié, la source d’eau vive de nos vies, le vin nouveau du Ressuscité. Cette blessure est transfigurée lors de la Résurrection pour que nos blessures, nos manquements soient également transformés définitivement. Par sa Résurrection, le Christ vient nous offrir son cœur pour aimer davantage. Ce cœur transfiguré par l’Amour du Père, dans l’abondante et infinie confiance en « l’Esprit qui poursuit son œuvre dans le monde et achève toute sanctification ».

Don

Même si notre cœur, nos pas, notre esprit sont lourds, embués par l’incertitude de ce monde, tournons-nous vers la lumière qui jaillit du tombeau en cette nuit de Résurrection. Ce don gratuit de Dieu, de la vie qui est victorieuse au-delà de nos ténèbres, doit nous tenir en éveil. Il nous revient de devenir chaque jour davantage ses veilleurs, ses éveilleurs dont nous parle le livre d’Isaïe. À Pâques, notre cœur se renouvelle et s’accorde au cœur du Christ, don de Dieu pour le monde. Faisons donc confiance à Dieu, son Amour et sa tendresse ne déçoivent pas. Il ne s’arrête pas à nos limites humaines, à notre pêché – notre incapacité à franchir la frontière pour le rencontrer.

Lumière

Alors, en cette nuit très sainte où ne cesse de resplendir la lumière du Christ, devenons des photophores de Dieu. Apportons dans nos vies, par et dans tout ce que nous sommes, la lumineuse tendresse de Dieu. Le monde en a tant besoin. N’ayons pas peur d’être choyés par Dieu. Il nous envoie sur les routes des femmes et des hommes de ce temps pour consoler. Nous avons aussi à leur manifester que la Résurrection est une puissance active de Joie.

Que le Seigneur nous donne la grâce de vivre dans toute notre chair la louange, le service et le respect de notre Seigneur. Nous annoncerons alors à toute la Terre qu’Il est Ressuscité, qu’Il est vraiment Ressuscité. Alleluia !, Alleluia !

close

Une réflexion sur « Vivre de la tendresse du Ressuscité »

Les commentaires sont fermés.