Missionnaires au cœur de nos vies

Temps de lecture : 3 minutes

L’épître aux hébreux que nous avons écouté dans la seconde lecture des textes de ce dimanche nous encourage à « tenir ferme l’affirmation de notre foi ». Tenir bon dans cette foi que nous professons jour après jour n’est pas chose évidente. Cela ne l’a jamais été, ne nous leurrons pas. La foi est avant tout, comme le dit son étymologie, une histoire de confiance. Confiance en ce Dieu qui choisit de faire confiance en la nature humaine. Confiance en ce Dieu qui est proche de nous et ne cesse de nous accorder sa tendre miséricorde. Cette miséricorde n’est pas de la condescendance qu’un suzerain consentirait à donner à l’un de ses vassaux. Continuer la lecture de « Missionnaires au cœur de nos vies »

La joie de suivre le Christ est possible

Temps de lecture : 3 minutes

Ce dimanche, la liturgie nous donne de réfléchir au sens des choses, au sens de notre engagement à la suite du Christ. Sommes-nous des chrétiens par choix, par foi, par tradition ou par loi ?Qu’est-ce qui fait notre essentiel dans notre quotidien de croyants ? Ce sont ces questions qui sont au cœur des lectures de ce dimanche. Nous sommes invités à prendre le temps de contempler le Christ, dans son agir pour faire le tri dans ce qui habite notre cœur. Nous y trouverons la direction pour continuer la route de notre vie dans la cohérence. Continuer la lecture de « La joie de suivre le Christ est possible »

Serviteurs de la joie de Dieu

Temps de lecture : 3 minutes

« Il n’est pas bon que l’homme soit seul ». Ces mots de Dieu au tout début de la première lecture nous placent au cœur du projet de Dieu. Son désir est de créer le bon pour nous. Cette création doit nous servir à servir. Dieu crée de la communion en unissant l’homme et la femme et leur permet ainsi d’être actifs au cœur de ce monde. Pour que cette action puise porter du fruit il nous faut veiller à être profondément unis entre nous mais aussi nous avec Dieu. Cette recherche d’unité est une urgence pastorale Continuer la lecture de « Serviteurs de la joie de Dieu »

Serviteurs humbles et pauvres

Temps de lecture : 3 minutes

Les jalousies, les querelles de chapelle sont nombreuses dans nos familles, nos lieux de travail et même dans l’Église. Si certaines récriminations peuvent être justes, elles font surtout la part belle à l’Ennemi de la nature humaine qui se délecte de ces divisions et qui œuvre pour qu’elles s’amplifient. Moins l’unité sera présente au cœur de notre monde, plus nous aurons des difficultés à contribuer à bâtir notre maison commune sur la foi reçue des apôtres. C’est le message que Jésus veut nous faire saisir dans l’Évangile de ce dimanche. Il n’y a pas d’un côté Continuer la lecture de « Serviteurs humbles et pauvres »

Accueillir la Sagesse

Temps de lecture : 3 minutes

L’Évangile de ce dimanche nous demande d’être accueillant comme le Christ, lui-même l’est. Il s’agit, une nouvelle fois, d’un appel à contempler son agir, pour devenir sa ressemblance et annoncer aux hommes et aux femmes de ce temps la Bonne Nouvelle de Sa Paix, de son Amour. Accueillir c’est accepter de faire une place à l’autre dans sa vie, dans son cœur. C’est toujours laisser une place vide pour que le Christ vienne y faire germer l’élan de sa mission. C’est donc une invitation à l’humilité, Continuer la lecture de « Accueillir la Sagesse »

Tenir parole

Temps de lecture : 3 minutes

Vendredi dernier, nous célébrions la Croix Glorieuse. Cet instrument de supplice, de mise à mort honteux sur lequel le Christ a été placé. La Croix est devenue, pour nous chrétiens, le signe de notre appartenance à la famille de Dieu et le rappel de notre rédemption offerte une fois pour toutes par le Christ. Cette rédemption, fruit de la Croix, ne serait pas complète sans la résurrection. Tel est le mystère pascal, célébré à chaque fois qu’est célébrée l’Eucharistie. Continuer la lecture de « Tenir parole »

S’ouvrir au désir de Dieu pour agir avec Lui

Temps de lecture : 3 minutes

« Il a bien fait toutes choses : il fait entendre les sourds et parler les muets », avons-nous entendu à la fin de l’Évangile de ce dimanche. Faire bien toutes choses, pour le Christ c’est plutôt une bonne nouvelle à première vue. Pour nous aussi, nous avons le désir de bien faire toutes choses, d’être ses fidèles ouvriers à la vigne du Seigneur qui remplissent leur office. Ce qui est toutefois surprenant dans cette page d’Évangile c’est l’attitude de ces personnes qui amènent le sourd à Jésus pour le guérir. Ils sont « extrêmement frappés ». Continuer la lecture de « S’ouvrir au désir de Dieu pour agir avec Lui »

Rencontrer l’autre dans la vérité de l’Amour de Dieu

Temps de lecture : 3 minutes

Ce mois de septembre débute avec des textes du dimanche qui nous permettent de prendre des bonnes résolutions pour la rentrée. Comme toute nouvelle année civile ou scolaire nous la démarrons avec de bonnes et belles intentions qui s’avèrent, avec le temps, des vœux pieux. Continuer la lecture de « Rencontrer l’autre dans la vérité de l’Amour de Dieu »

Cheminer humblement dans la foi

Temps de lecture : 3 minutes

« Dieu qui peux mettre au cœur de tes fidèles un unique désir, donne à ton peuple d’aimer ce que tu commandes et d’attendre ce que tu promets ; pour qu’au milieu des changements de ce monde, nos cœurs s’établissent fermement là où se trouvent les vraies joies ». Ce texte de la prière d’ouverture de la liturgie de ce dimanche nous place au cœur du mystère de ses textes. Ils nous invitent à entrer dans un discernement libre et fondamental pour y trouver les « vraies joies » ; Continuer la lecture de « Cheminer humblement dans la foi »

L’Éternité pour toute joie

Temps de lecture : 3 minutes

Nous poursuivons ce dimanche notre méditation du chapitre 6 de Jean. Ce discours sur le « pain de vie » nous confronte aujourd’hui à la question de la vie éternelle. Jésus, dans cet Évangile, nous assure que non seulement, en communiant à sa table, nous recevrons la vie éternelle mais qu’en plus, nous serons ressuscités au dernier jour. Nous voici donc comblés. Alors, pourquoi tant d’hommes et de femmes que nous aimons et qui ont communié au pain de vie sont dans le silence de nos cimetières ? Pourquoi la mort les a-t-elle emportés puisque, eux aussi, ont reçu cette promesse de vie éternelle ? Continuer la lecture de « L’Éternité pour toute joie »